Artiste

BLACK SEA DAHU
Biography

Les jours de repos, je m'asseyais au piano et je jouais. Dès que j'arrêtais de presser les touches du piano, je pleurais ! La seule façon de retenir mes larmes était de jouer et d'écouter les sons s'estomper lentement et disparaître dans le corps du piano. - Janine

Janine Cathrein et son groupe, un gang de musiciens passionnés, connus ensemble sous le nom de Black Sea Dahu, reviennent avec un deuxième album. "I Am My Mother" est le successeur de plusieurs EP et du premier album acclamé "White Creatures" sorti en 2018.

Si vous avez déjà été émerveillés et transportés au coeur d’un orage en plein explosion et que pour un instant, vous avez oublié qui vous étiez, et soudain, il vous semblait devenir l’éclat énergétique de lumière devant vos yeux, vous savez alors ce que l’écoute de ces sept chansons peut éveiller en vous. Orchestrale, tempétueuse et imprévisible, la façon dont cette musique déborde tous les genres évoque la douceur d'une caresse et la liberté des coups de pinceau de Basquiat.

Dans mon monde, 1+1=2 n'existe pas ! Ce n'est pas aussi simple que cela. Les choses ne s'additionnent pas, et j'essaie de l'expliquer avec ma musique. - Janine

Le matériel de ce LP provient d'une multitude d'idées éparses qui ont éclos ces dernières années, principalement en tournée : des notes rapides sur l'ordinateur ou de courts mémos enregistrés sur téléphone portable, généralement lors des balances. Ce qui distingue ce disque des précédentes publications du groupe, c'est son ampleur et sa portée orchestrale, semblable à celle d'une bande sonore de film en technicolore. Selon Janine, c'est une vision claire et continue qui l'a guidée tout au long de l'enregistrement des chansons. La session finale a duré 23 intenses journées et a eu lieu dans un studio situé à Bienne, en Suisse. Tout a été enregistré sur place, y compris les arrangements de cordes! Chaque instrument à cordes que vous entendez a été joué par Janine et son frère Simon. L'ingrédient magique qui rend cette musique si unique est définitivement l'alchimie au sein du groupe.

On ne peut jouer de cette manière que si l'on a été sans cesse en tournée ensemble et développé, contre vents et marées, cette télépathie particulière. La joie et l'espièglerie du groupe sont audibles sur l'ensemble de l'album, beaucoup de ce qui a été enregistré s'est produit sous l'impulsion du moment, par synchronicité ou ce que l’on pourrait appeler d'heureux hasards.

Sur « Affection », Janine chante : "Je me suis déversée (...) j'ai déposé mon cœur brisé entre tes mains". C'est la clé de tout l'album, non seulement en ce qui concerne le niveau d'honnêteté et la vulnérabilité de la personne qui parle, mais aussi parce que beaucoup de ces chansons racontent bien plus que ce qu'elles semblent dire au premier abord. Dans le cas présent, cette chanson ne parle pas vraiment d'une relation romantique, mais plutôt du contrat compliqué et exigeant entre l'auteur-compositeur et l'auditeur. « Glue », le premier single de l'album, a comme sujet la grand-mère de Janine, atteinte de démence. Mais au fond, il s'agit de l'état de délabrement du monde et de la manière dont nous en sommes tous complices. De même, « Human Kind » traite de notre relation particulière à la planète et aux autres humains, comme s'il s'agissait d'une autre relation moderne et chaotique. La chanson-titre, « I Am My Mother », est une touchante réévaluation de soi à travers la reconnaissance des nuances et des particularités familiales.

Peu importe à quel point l’album est touchant, et il l’est définitivement! Ou à quel point il est sombre - les lumières deviennent assez faibles à certains endroits - la musique sonne toujours comme une joyeuse affirmation de la vie. Comme courir et rire, tourner en rond en regardant les nuages ou en rêvant de voler. La chanson « Transience » résume parfaitement la situation. Les tournées resteront extrêmes, les projecteurs exigeants, des relations s’établiront et se briseront, mais la musique sera toujours le refuge, le remède, la terre ferme et les ailes qui vous emmèneront dans des endroits magiques.

« I Am My Mother » est un album sur l'empathie, l'acceptation et l'art de reconnaître la beauté dans une danse infinie entre le laid et le sublime. Il s'agit de trouver ses racines, de se tailler une place dans un monde en perpétuel changement ainsi que d'agir et de s'émanciper. Il est question de tous les types de relations : amour, famille, société... Mais, fondamentalement, c'est une lettre d'amour passionnée et ouverte à la musique!

L’amour qui nous reste, à la fin, c’est la musique! Et je ne veux rien que la musique! - Janine

Releases
Album
I Am My Mother
(Mouthwatering Records)
« I Am My Mother » est un album sur l'empathie, l'acceptation et l'art de reconnaître la beauté dans une danse infinie entre le laid et le sublime. Il s'agit de trouver ses racines, de se tailler une place dans un monde en perpétuel changement ainsi que d'agir et de s'émanciper.
Videos
Logo footer Ephelide